Il est bon de rappeler quelques précautions à prendre avec les huiles essentielles qui, bien qu’elles soient utiles et bénéfiques dans bien des domaines, peuvent avoir des effets secondaires indésirables, voire même irréversibles, pour les personnes non averties.

Elles peuvent être photosensibilisantes, dermocaustiques (irritantes), hépatotoxiques, neurotoxiques, abortives, allergènes, peuvent interférer avec des anticoagulants, etc.

Ce qui m’interpelle particulièrement aujourd’hui ce sont les huiles essentielles photosensibilisantes car il circule actuellement une promotion sur le net pour des huiles essentielles d’agrumes où il est mentionné qu’il est possible d’ajouter quelques gouttes dans les crèmes, l’huile de massage ou le bain !

Il faut savoir que les huiles essentielles d’agrumes (et d’autres également) sont photosensibilisantes après application sur la peau (qui provoquent des taches lors de l’exposition au soleil), tout comme le macérât de millepertuis, et que ces taches sont irréversibles.

agrumesIl s’agit principalement des huiles essentielles comme la bergamote, le citron, le citron vert ou limetier (limette), le pamplemousse, l’orange, la mandarine, mais aussi la livèche, l’ammi visnaga, l’angélique racine; cette liste n’est bien sûr pas exhaustive.

Il existe sur le marché des huiles essentielles d’agrumes exemptes de furocoumarines (qui ne provoquent pas de taches lors de l’exposition au soleil). Veillez donc à vous renseigner auprès de votre revendeur. Il est également possible d’utiliser les petits grains (=> les parties de la plante utilisées sont les feuilles et non les zestes).

Il faut manipuler les HE avec prudence, et je reste bien sûr à disposition pour plus de renseignements. Si nécessaire, vous pouvez me contacter en vous rendant sur la page contact.